AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you can count on me (ronan)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: you can count on me (ronan)   Ven 27 Mai - 15:22



« S’il te paît Maddy ! Encore une ! » Un sourire se dessina sur ton visage. C’était toujours la même chose, tous les soirs Clara voulait une autre histoire parce qu’il était toujours trop tôt à ses yeux pour s’endormir. Pourtant, il était l’heure qu’elle ferme les yeux. Elle voulait attendre son papa des fois mais elle finissait toujours par tomber de fatigue. « Désolé miss mais la prochaine ce sera demain. » Lui dis-tu en posant le livre sur la table de nuit. Clara fit la moue mais simplement pendant quelques secondes. « Tu feras un bisou à papa pour moi hein ? » Tu hochais la tête en disant : « Promis ma belle. Bonne nuit et à demain ! » Tu ne doutais pas que Clara se ferait un plaisir de venir sauter sur ton lit pour te réveiller si elle était debout avant toi. Demain c’était samedi alors pas d’école. Quand c’était le cas, Clara venait souvent te retrouver dans ta chambre et vous regardiez les dessins animés le matin sous la couette avec un bon petit déjeuner que tu préparais pour l’occasion. Peut-être que demain vous feriez ça, peut-être pas. Tu déposais un baiser sur le front de la petite avant d’éteindre la lumière et d’allumer la veilleuse. Tu ne fermais pas tout à fait la porte non plus, ça rassurant Clara. Seule debout dans cette maison immense, tu redescendais à la cuisine. Tu ne nettoyais qu’une fois que Clara était dans les bras de Morphée sinon c’était du temps perdu que tu ne pouvais pas passer avec elle. Tu te mis donc à faire la vaisselle pour ce qui n’allait pas dans le lave-vaisselle. Ce soir, tu avais préparé des pâtes chinoises aux légumes. C’était un moyen d’habituer les enfants à de nouveau goûts et de leur faire manger des légumes ni vue ni connue. Tu avais accompagné ça d’une salade de tomates et d’un yaourt pour que ce soit à peu près équilibré. Il en restait pour Ronan et comme d’habitude tu lui mis les restes de côtés dans une assiette au frigo. Il mangeait avec vous certains soirs quand il arrivait à partir plus tôt du travail. Mais la plupart du temps ce n’était pas le cas. Il essayait, il faisait au mieux tu pouvais le voir. Et Clara le savait aussi voilà pourquoi elle ne lui en voulait pas. Quand il était là cependant, il n’était qu’à elle et elle adorait ça. Une fois la vaisselle terminée, tu nettoyais la table puis le comptoir avant d’allumer la radio. Clara devait être endormie désormais et si jamais, la radio n’était pas très forte. Alors qu’une chanson que tu aimais arrivait à la radio, tu te mis à chanter et danser un peu sans réellement t’en rendre compte. Ce n’est qu’en entendant une porte claquée que tu sursautais. Tu te retournais et dans l’encadrement de la porte se trouvait Ronan. « Désolé. » Dis-tu alors que le rouge te montait aux joues. Tu allais jeter les miettes dans l’évier avant de dire : « Tu as mangé ? On t’a mis quelque chose de côté si jamais. Et Clara te fait un bisou. » Lui dis-tu en attendant de voir s’il voulait manger, s’il voulait de la compagnie ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Ronan Horsfall

avatar

- messages : 26
- here since : 26/05/2016

MessageSujet: Re: you can count on me (ronan)   Sam 28 Mai - 8:03


≈ ≈ ≈
{ And baby don't look back, odds don't stack,
they just crumble down, around you }
crédit/ tumblrhedley.

Ronan s’était promis de rentrer tôt ce soir pour profiter de sa fille malheureusement ses réunions avaient durés plus tard que prévue. Il avait souvent des empêchements et se sentait coupable à chaque fois. Il voulait être plus présent, mais son travail l’en empêchait. Il craignait qu’en grandissait sa fille ne lui en veuille et qu’elle lui reproche certaines choses. Heureusement il savait que pendant son absence Clara était dans les meilleures mains. Ronan avait embauché la meilleure gouvernante du coin et elle faisait des miracles. Ronan pensait qu’en rentrant Maddy serait dans sa chambre à attendre qu’il revienne pour sortir ou aller dormir, mais elle était dans la cuisine. Il était tard et elle avait le droit de se reposer surtout lorsque la petite fille est déjà au lit. Elle faisait déjà assez d’heures comme ça. Lorsqu’il y entra la jeune femme sursaut et laissa échapper un petit cri très amusant. Sans le vouloir Ronan avait fait peur à Maddy qui n’avait pas entendu qu’il venait de rentrer. Il ne pu s’empêcher de laisser échapper un petit rire. Il ne se moquait pas d’elle, mais c’était mignon de voir qu’elle avait peur. Il lui aurait bien dit qu’elle n’avait pas la conscience tranquille, mais avec la répartie de la jeune femme il risquait de perdre. Rapidement elle lui fit savoir qu’il y avait des restes pour lui. Elle faisait toujours beaucoup plus à manger pour qu’il n’hésite pas à se servir lorsqu’il rentrait tard et cela arrivait plus souvent qu’il ne voudrait l’avouer. « C’est gentil, merci. » Lui répondit Ronan. Il appréciait toujours les attentions de Maddy. Elle était payée pour s’occuper de la petite et pourtant, elle s’occupait autant du père. Il savait qu’il avait énormément de chance de l’avoir dans le coin. Chaque jour il se disait qu’il avait eu raison de la débaucher. « Elle a été sage j’espère ? » Lui demanda le beau brun. Comme chaque père il voulait savoir ce que son enfant avait fait de sa journée. Il n’était pas présent, mais cela l’intéressait. Il savait bien que Clara se comportait souvent très bien. Le courant passait tellement bien avec Maddy qu’elle ne faisait pratiquement aucun caprice. Elle se sentait en confiance et c’était le plus important à ses yeux. Ronan ne voulait pas qu’elle souffre de l’absence de sa mère il savait qu’elle avait besoin d’attention et d’une présence féminine. Si en aucun cas il ne voulait remplacer sa mère il voulait qu’elle ait quelqu’un comme elle. Ronan sentit qu’il avait faim il n’avait pas pris le temps de dîner. Le travail lui prenait énormément de temps et il n’y pensait pas toujours. Il avait d’autres priorités que de manger ce qui n’est pas toujours un bon exemple. « Tu veux peut-être me tenir compagnie ? » Lui proposa Ronan. Il fallait dire qu’il n’était pas fan de manger tout seul. Cela lui arrivait souvent, mais cela ne voulait pas dire qu’il y prenait du plaisir. La compagnie de la jeune femme lui plaisait. Maddy n’avait aucune obligation envers lui et elle pouvait tout à fait refuser parce qu’un vendredi soir elle devait avoir des projets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
you can count on me (ronan)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des idées pour un model "count as jokaero weaponsmith"?
» can you whisper as it crumbles and breaks, as you shiver, count up all your mistakes (10/04, 9h21)
» Ronan Malloy
» Ronan le Premier Accusateur Public Suprême de l'Empire Kree
» you can count on me like 1, 2, 3 and I'll be there || Evan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - upper east side - :: welcome to my house-
Sauter vers: